Le double enjeu d’assurer une activité de production dynamique et celle d’accompagner dans leur progression des personnes en situation de handicap psychique implique une exigence professionnelle spécifique de la part de chaque fonction de l’institution chargée de cette mission. Dans ce contexte la formation des encadrants revêt une importance toute particulière pour le cadre, l’encadrant technique, le chargé d’insertion et l’assistante de site. 

Tous ont, à leur niveau respectif, une forte pluralité de compétences à mettre en œuvre. Il y a de plus à travailler une culture de la posture professionnelle propre au projet social qui tend vers le ‘Rétablissement’ et l’insertion professionnelle. Le partage des valeurs et des représentations n’est pas spontané mais se construit et se nourrit entre autre, au travers des formations choisies et mises en œuvre.

La cohésion et la performance de la structure porteuse de ce projet social repose en grande partie sur une représentation commune des personnes accompagnées, une aptitude managériale pointue et une qualité relationnelle soignée.

Il est aussi nécessaire de développer une dynamique de progression, une montée en compétence des encadrants pour maintenir la force de l’accompagnement proposé aux bénéficiaires. La dynamique de rétablissement et d’insertion ne se déploie et ne se pérennise que si l’on est soi-même dans une dynamique de progression.

OBJECTIFS PRINCIPAUX

Les actions de formation proposées, tendent à :
1. Favoriser une culture commune forte autour des notions de rétablissement, de compensation du handicap défendue par l’institution.
2. Développer des aptitudes professionnelles et une posture qui conduisent à un accompagnement de qualité des bénéficiaires et à leur progression vers l’insertion professionnelle.
3. Répondre aux exigences professionnelles, techniques et règlementaires propres à l’environnement de l’activité.