­

Depuis 2012, Messidor et le Réseau Transition revendiquent leur orientation basée vers le rétablissement et développent dans cette perspective un travail de recherche réalisé par Inès De PIERREFEU et dirigé par le Pr Bernard PACHOUD de l’Université Paris Diderot, en collaboration avec Marc CORBIERE (UQAM, Canada). Cette recherche s’intitule :

le concept de transition par l’activité professionnelle, une voie de rétablissement pour les personnes handicapées psychiques.

Ce travail s’appuie sur une méthodologie mixte, qualitative et quantitative, et s’articule en 2 volets.

•    un premier volet qualitatif porte sur l’analyse de l’accompagnement des travailleurs dans la transition réalisé en binôme par  Responsable d’Unité de Production (RUP) et Conseiller d’insertion (CI). La recherche s’est attachée à décrire ces 2 métiers, le rôle de chaque accompagnant, ses tâches ainsi que la liste des compétences nécessaires à cet accompagnement (savoirs, savoir-être et savoir-faire). Le fonctionnement du binôme RUP/CI, spécificité du modèle Messidor, a également été analysé afin d’en comprendre les ressorts et effets sur les travailleurs accompagnés.

•    un deuxième volet quantitatif porte sur les travailleurs et les effets de la transition sur leur évolution. Une étude longitudinale a été mise en place auprès de 150 travailleurs, avec deux temps de mesure ; les participants sont interrogés via des questionnaires auto-administrés une première fois au démarrage de leur parcours, à 8-10 mois d’ancienneté, puis une seconde fois 9 mois plus tard, afin de rendre compte de l’évolution de leurs réponses. Différents thèmes sont évalués (perception des obstacles à l’insertion et sentiment d’efficacité pour les surmonter, estime de soi comme travailleur, relation avec le conseiller d’insertion, avec l’encadrant, qualité de vie au travail etc…), ils ont été choisis car la littérature de recherche les a identifiés comme déterminants pour favoriser l’insertion professionnelle en milieu ordinaire et le rétablissement.

La recherche a démarré en 2012 et suit son cours. Le volet sur les accompagnants a été achevé à l’été 2015, les premiers résultats ont donné lieu à des publications dans des revues scientifiques et des communications en colloque. Concernant l’étude longitudinale sur les travailleurs, celle-ci a été achevée début 2016, les résultats seront présentés au colloque national de Messidor le 13 octobre 2016.

­